Physioscan

Appareil innovant qui est l’aboutissement de travaux de physiciens et biophysiciens russes dont les premières approches technologiques furent développées à l’usage de la recherche aérospaciale.
Selon les concepts de la mécanique quantique le physioscan permet :
D’ évaluer l’état énergétique des organes , coupes d’organes , cellules et stuctures cellulaires. De proceder à un réeéquilibrage énergétique grace aux principes de biorésonance.

La démarche de la médecine quantique n’est pas fondée sur l’action de substances chimiques dans le corps , mais sur des réactions d’ondes ou de champs électromagnétiques appliquées au vivant afin de le ramener à l’état d’équilibre appelé état de bien être ou santé
De nombreux physiciens ont étudié la bio physique
En 1926 déjà Lakhowsky émettait l’hyothèse que la vie est une question d’ondes électromagnétiques en publiant 2 livres « l’origine de la vie « et le « secret de la vie « En 1950 Frolich confirme ses travaux : les cellules émettent des champs électromagnétiques , » il semble qu’elles se parlent entre elles grace à des ondes « . Il conçoit la possibilité d’un langage cellulaire.

F A Popp communique sur les émissions lumineuses des cellules

Les organismes sont donc capables d’émettre des corpuscules de lumière ou biophotons et l’emmagasiner . C’est l’ADN qui fait ce travail d’accumulation. Les cellules communiquent donc grâce à des champs d’ondes électromagnétiques qui sont liés à l’essence de la vie.
A la lumiére de ces découvertes des applications se sont faites à travers la médecine quantique ou médecine informative.
Elles utilisent les propriétés thérapeutiques des biophotons.
Il apparait que le vivant a ses propres structures informationnelles. Elles se manifestent par une emission/réception d’ondes électromagnétiques .Chaque cellule du corps humain irradie un très faible champ électromagnétique autour d’elle . Cette radiation contient l’information sur le fonctionnement des cellules .Ce fonctionnement dépend de la façon dont les cellules communiquent entre elles . Une bonne santé implique une bonne communication.Tout dysfonctionnement se traduit donc par une modification fréquentielle de champs émis par l’organe impliqué . Le physioscan permet d’appréhender cette communication.
Il permet également de réinformer les cellules , tissus , organes en fonction afin de les relancer . Pour cela le physioscan émet la fréquence du tissu sain afin que l’organe puisse se caler de lui même par phénomène de biorésonance .

Outil de prévention

“L’être vivant ne doit pas se concevoir comme matière animée par de l’énergie . C’est l’énergie qui préexiste à la matière et qui oriente la matière et le phènoméne vital. Lin Tch Ou savant chinois”
A ce titre le physioscan devient un formidable outil de prévention.

Bibliographie :

Lakhowsky : L’origine de la vie Ed Gauthier Villars

Le secret de la vie Ed Gauthier Villars

Popp : Biologie de la lumière Ed Pietteur

Frolich : Biological reponse and response to extremal stimuli Ed Springer

Fermer le menu